S'il est un projet dont on entend peu parler, c'est bien celui-ci. Je veux parler des coupes qui ont été faites dans les subventions attribuées par l'Etat au Planning Familial.


Le Planning Familial est né en 1967 de la loi Neuwirth sur la contraception, et a pour mission de faire de l’accueil, de l’information et de l’orientation pour la contraception,     la fécondité, et la sexualité. Il permet à des mineurs d'avoir accès gratuitement à une contraception, sans que leurs parents ne risquent d'être au courant. Bref, s'il est bien un organisme dont l'utilité est incontestable, c'est celui-là.


Or, il faut savoir que pour 2009, l'Etat a réduit de 42 % ses subventions à cet organisme, et a programmé la suppression totale de celles-ci pour 2010. Autant dire que le Planning Familial mourra, faute de moyens pour fonctionner correctement.

A tous les plus jeunes, qui ont tendance à penser que tout ce qui touche au droit à la contraception et à la sexualité libre est un droit acquis, je veux dire qu'il n'en est malheureusement rien, et cette décision du gouvernement en est la preuve. Il a fallu se battre pour obtenir les acquis actuels (contraception, avortement, information libre...), il faudra se battre encore pour les conserver. Se battre pour que les femmes conservent leur liberté sexuelle en France, au XXIème siècle...

Une pétition a été lancée pour la défense de cet organisme. Vous en trouverez le lien ci-dessous. Je ne peux que vous inciter à la signer, car le combat est important. Ne laissons pas faire chez nous ce qui a été fait par Bush et consorts aux Etats-Unis !

PETITION EN LIGNE