05 novembre 2009

La Honte Nationale !

Depuis quelques temps, on entend des propos qui donnent la nausée. Non content d'expulser des afghans dans leur pays d'origine, au risque de leurs vies, le sinistre Eric Besson s'est mis en devoir de surpasser son prédécesseur Hortefeux dans le zèle.

Lundi s'est ouvert le débat sur "l'identité nationale"... Arffff ! Ça ne serait la date, on aurait pu croire à un rappel historique des œuvres du gouvernement de Vichy.

Je suis française, de naissance et de filiation, et jamais je ne me suis posé la question de mon "identité nationale", pas plus que je n'ai une fierté particulière à l'être. Surtout avec de tels représentants à la tête de notre république pays. Par contre, j'ai épousé un descendant d'immigré italien. Et quand je vois que de plus en plus, on demande à des français de prouver qu'ils le sont bien à l'occasion d'un renouvèlement de pièces d'identité, je me demande à combien de générations il faut (ou faudra) remonter pour être considéré comme "bon français". De plus en plus nombreux sont ceux qui se retrouvent d'une certaine façon "dépossédés" de leur nationalité... Dernièrement, en réponse à Jean Glavany qui le questionnait sur le dossier cité en source précédemment, Jean-Marie Bockel a répondu de façon laconique, qu'il n'avait qu'à faire une demande de naturalisation ! Il est fort notre gouvernement, il naturalise des FRANCAIS !!!

J'en reviens au débat digne d'une fosse sceptique ouvert lundi. Les français sont invités à déposer leurs avis sur le site dédié ouvert par le ministère (je n'en indique pas le lien, je m'en voudrais de lui faire de la pub). Nombreux sont ceux qui ont été y écrire ce qu'ils pensaient de cette farce, et oh surprise... Leurs commentaires n'ont jamais été publiés ! On censure donc sans vergogne ceux qui ont l'outrecuidance de ne pas penser comme nos dirigeants... Et je ne doute pas qu'à la fin de cette consultation, on nous assènera que la majorité des français sont favorables à cette pensée ignoble. Audiard avait raison ! "Les cons ça osent tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît !"

Mais la cerise sur le gâteau est arrivée hier... Luc Châtel, ministre de l'éducation nationale, a annoncé sans aucun scrupule, que ce débat sur l'identité nationale aurait lieu aussi dans les ECOLES ! Et là, j'avoue que je vois rouge. De quel droit va-t-on polluer l'esprit de nos enfants avec une telle boue ? Quels seront les enseignants qui entreront en résistance contre cette abjection ? J'ai d'ores et déjà prévenu mon fils, que si le sujet venait à être abordé en classe, il m'en avise aussitôt. Je refuse catégoriquement que l'on implante dans la tête de mon fils cette pourriture. Je refuse qu'un jour, il aie des doutes sur sa nationalité, parce que son arrière-grand-père a été naturalisé...

La France d'aujourd'hui est issue de brassages culturels et ethniques divers et variés, et cela depuis la nuit des temps. Moi qui me dit bien française, ai des ancêtres flamands d'un côté, et autrichiens d'un autre... Et il en va de même pour la quasi totalité des français. Le formidable pouvoir de notre pays, de notre modèle républicain, c'est d'avoir accueilli toutes ses différences, de les avoir brassées pour en tirer le meilleur. C'est cela être français... Pas de beugler la Marseillaise, la main sur le cœur, en saluant un drapeau !

J'ai regardé la semaine dernière, un documentaire consacré à Pierre Laval, et j'ai trouvé beaucoup de similitudes entre ce personnage et notre sinistre à l'identité nationale. Comment peut-on s'être dit de gauche, et mettre au point d'aussi sinistres projets ? Ça me dépasse ! Chaque jour, mon pays se fascise un peu plus, dans une indifférence relativement générale.

Pour conclure, et parce que c'est la meilleure réponse à faire en matière de fierté nationale, je poste ici une vidéo qui se suffit à elle-même...

Non messieurs, vous n'avez pas le monopole de la France ! Vous l'offensez chaque jour un peu plus par vos propos et vos actes. Un jour, il vous faudra en répondre devant le Peuple et devant l'Histoire !


Rachid TAHA Jean CORTI : DOUCE FRANCE
envoyé par michelsardoudead. - Clip, interview et concert.

Posté par Isabelle Loredan à 10:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur La Honte Nationale !

    Inconnue

    Née française dans un pays étranger, français à l'époque, l'an dernier j'ai du prouver ma nationnalité en urgence, pour un organisme qui me le réclamait.
    Après avoir écrit à Nantes, lieu où sont archivés tous les papiers des français nés à l'étranger, on me répond dans les 24 heures, que je n'existe pas dans les fichiers, seuls 80 % des fichiers ont été rapatriés.
    Je signale quand même que je suis fonctionnaire, donc travaille pour la France.
    Après nombreux appels téléphoniques un peu partout... Cette pièce réclamée est urgente... J'ai du fournir :

    - livret de famille,
    - pièces d'identité.

    Et comme ca n'était pas suffisant,

    Je reçois ceci en dernier :

    "Madame, il nous manque une attestation sur l'honneur de votre nationalité".

    Il est vrai, dans les papiers fournis, ma mère porte un nom arabe, NEE Française elle aussi.

    J'aime la France, vive la France !

    Posté par Juliette, 06 novembre 2009 à 08:19 | | Répondre
  • Ce qui se passe depuis la tragique arrivée de cette majorité de droite-extrême-droite est à mon avis le dernier stade d'une exploitation du nationalisme afin de détourner les consciences des citoyens de la réalité des pouvoirs économiques contrôlés par la grande bourgeoisie, qui est elle, a-patriotique, puisque sa seule patrie, c'est l'argent et les hommes d'argent. C'est pourquoi dans cette situation dramatique il faut être à la fois internationaliste contre elle, par la volonté d'association des peuples, et patriotique contre elle, parce que ses membres vivent en dehors de l'espace et du temps historique de la nation française. En tout cas, la filation vychiste est évidente et totale, je la dénonce depuis mai 2007, mais il faut considérer que c'est une grande partie de cette droite française depuis 45 qui l'est restée ou qui l'est redevenue.

    Posté par GRELLETY, 06 novembre 2009 à 11:38 | | Répondre
  • En accord avec vous

    Bonjour,
    Je vous rejoins tout à fait dans vos propos.
    Je trouve ce débat totalement déplacé.
    Moi même arrière petit fils d'émmigré espagnol, je ne me suis jamais posé de question à ce sujet.
    De plus lancer un tel débat dans une société qui se veut européenne et donc par de là même multi-culturelle et multi-ethique est totalement dépassé.
    Mais dites donc, notre cher président ne porte pas un nom bien français. Ne devrait il pas lui meme prouver sa nationalité le premier?
    Que le chef de l'état montre l'exemple avant de lancer un tel débat.
    A vouloir tomber dans l'extrème, on peut très vite être rattrapé par son passé.

    Posté par Michel, 02 décembre 2009 à 13:26 | | Répondre
Nouveau commentaire